Comment analyser les performances SEO de votre site

919
Partager :

Les entreprises proposent de nos jours leurs services en ligne. Pour ce faire, elles mettent en place un site web. Pour avoir du trafic en ligne, les propriétaires des sites font rédiger leurs contenus suivant les règles du référencement SEO. Il est idéal de vérifier de temps à autre les performances SEO du site. Découvrez ici quelques astuces pour le faire.

Faire une évaluation de la qualité des contenus du site

Il existe plusieurs astuces pour analyser les performances SEO d’un site web. Celle à laquelle plus d’un propriétaire de site web fait recours est l’analyse des contenus de site web. En effet, c’est une astuce qui fait toujours montre d’efficacité. En réalité, les moteurs de recherche priorisent les sites qui offrent aux internautes des contenus utiles.

A voir aussi : Comment optimiser le contenu seo pour booster votre visibilité en ligne

Les contenus qui sont informatifs et pertinents sont utiles et originaux. En ce sens, l’on mesure les performances SEO à l’originalité des contenus du site (absence de plagiat). Cette performance oblige les moteurs de recherche à placer votre site en première position. De ce fait, les internautes tomberont sur vos contenus dès qu’ils lancent leurs requêtes.

De plus, il faut savoir que l’évaluation des contenus du site prend en compte le netlinking des contenus. Cela se traduit notamment par la présence d’autres liens dans le contenu publié sur le site de l’entreprise. Par ailleurs, la présence de la cohérence dans vos contenus amène les robots à accéder à toutes vos pages. Cela témoigne du niveau de maillage interne du site.

Lire également : Tout savoir sur le rôle clé d’une agence de référencement naturel à Paris

Contrôler l’audience du site

Il est aussi possible de contrôler l’audience du site pour découvrir ses performances SEO. Cette astuce vous exige à suivre quelques indicateurs de qualité. En principe, il faut s’assurer que le site accueille les véritables cibles de vos contenus. D’ailleurs, la technologie vous permet de détecter ces cibles. Pour ce faire, il faut juste vérifier l’intérêt qu’ils portent pour les contenus du site.

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on recommande de créer une fonctionnalité spéciale : dans le cadre de la mise en place du site. Cette fonctionnalité va permettre aux visiteurs de laisser leurs avis sur un article qu’ils ont lu. À cet effet, les sessions organiques peuvent être de longues durées. Le cas échéant, cela prouve que l’intérêt est fort.

Par contre, si cette session est de courte durée, cela signifie que le visiteur n’est pas une cible. De même, si le taux de rebond est faible, le visiteur n’est pas intéressé. L’élévation du taux de rebond montre qu’il trouve votre contenu pertinent. On peut donc déduire que les performances SEO de votre site web sont impressionnantes et louables.

Opter pour l’utilisation des KPI

Le contrôle de l’audience et l’évaluation de la qualité des contenus sont des astuces efficaces. Toutefois, elles ne sont pas les seules. Il y a des indicateurs de performance qu’on peut aussi utiliser. C’est le cas des KPI. Il s’agit des indicateurs qui évaluent l’efficacité de toutes les actions faites sur les pages web du site. Ces outils, dans leur fonctionnement, prennent en compte certains éléments.

Il s’agit entre autres du nombre de fois où les visiteurs ont cliqué sur les contenus. Ils comparent ensuite ce nombre à celui fixé comme objectif. L’objectif d’évaluation des performances SEO du site est de rendre meilleures ses différentes orientations.

Analyser les backlinks du site pour améliorer son référencement naturel

Les backlinks sont des liens hypertexte qui pointent vers votre site web depuis une page externe. Ces derniers peuvent avoir un impact significatif sur le référencement naturel de votre site. Les moteurs de recherche comme Google considèrent les backlinks comme une preuve d’autorité et d’expertise pour votre site web.

Effectivement, lorsque les sites externes font des liens pointant vers vos pages, cela signifie qu’ils recommandent l’information que vous y partagez à leurs propres utilisateurs. De ce fait, plus il y aura de pages avec un lien redirigeant vers la vôtre et meilleure sera son autorité aux yeux des moteurs de recherche.

Tous les backlinks ne se valent pas. Effectivement, certains liens provenant de sites jugés non pertinents ou peu fiables peuvent impacter négativement la réputation et la crédibilité du contenu proposé sur votre propre site web.

Il faut évaluer les backlinks entrants ainsi que leur qualité en fonction du Trust Flow (indice mesurant la fiabilité) attribué par ces plateformes spécialisées dans l’analyse SEO.

Utiliser des outils d’analyse SEO pour identifier les lacunes et les opportunités d’optimisation

Pour identifier les lacunes et les opportunités d’optimisation de votre site web, il est indispensable de recourir à des outils d’analyse SEO. Ces derniers vous permettent de mesurer la performance globale de votre site en termes de référencement naturel. En fonction des résultats obtenus, vous pourrez établir un plan stratégique pour améliorer le positionnement de vos pages sur les moteurs de recherche.

Il existe plusieurs types d’outils d’analyse SEO disponibles sur le marché tels que Google Analytics, SEMrush ou encore Ahrefs. Chacun possède ses propres fonctionnalités et avantages. Ils ont tous une chose en commun : ils vous fournissent des informations précieuses sur votre site web ainsi que sur ceux de vos concurrents.

Parmi ces données figurent notamment le volume des recherches effectuées par mots-clés pertinents pour votre activité (recherche organique), l’état du crawl (parcours) réalisé par les robots visiteurs lorsqu’ils explorent votre site ainsi que leur fréquence, l’estimation du trafic généré suite aux différentes actions SEO mises en place…

L’utilisation régulière d’un outil d’analyse SEO peut donc révéler des aspects clés qui nécessitent une optimisation poussée afin d’améliorer la visibilité et la notoriété digitale de votre entreprise. Cela peut concerner aussi bien l’amélioration technique au niveau du code source qu’une meilleure gestion sémantique.

Partager :